60’s Latinos Nuggets !!!

« Uno, dos, one, two, tres, quatro… »
Mais que se passait-il dans les garages espagnols et sud-américains pendant les années soixante ???
La réponse en 30 titres.

En essayant d’éviter au maximum les adaptations en espagnols de groupes anglo-saxons, donc pas de « Satisfaccion » (y’a une tripotée de reprise des Stones, Kinks, Seeds,etc…), j’ai toutefois gardé une super version de « Fever », qui du rhythm ‘n’ blues hanté et sexuellement chargé originel se transforme ici en frat-rock entrainant.
J’ai pas mis d’instrumentaux non plus, même si le Mexique en regorgeait à cette période (la proximité avec les U.S.A. et la forte influences des formations surf sud-Californienne y étant surement pour beaucoup).
Et comme d’hab pas de larmes ni de patchouli (no ballad/no psyché !! comprendo ??).
los saicosSi beaucoup attribue la paternité du punk-rock aux Ramones, d’autres aux Stooges ou encore aux Sonics, certains nomment Los Saicos comme véritable précurseur. Groupe Péruvien, responsable d’une poignée de 45trs entre 65 et 66, au son brut de décoffrage et aux compos originales (dont leur super tube « Demolicion » vantait les joies de la mise à sac d’une station ferroviaire). Ils ont depuis atteint le statut de groupe culte, avec réédition, reformation pour des concerts aux quatre coins du globe et carrément film documentaire.
Chose marrante, on remarque quand même l’importance de la langue dans les pays latins (« latin » au sens général), que ce soit l’Espagne, l’Italie, la France, etc.. la grosse majorité des groupes chantait dans leurs dialectes natals, ce qui n’était pas forcement le cas chez nos amis Belges, Allemands, etc…
Et effectivement, comme cette sélection peut le laisser suggérer, le Pérou et surtout le Mexique avaient à l’époque une scène rock ‘n’ roll hallucinante!!!

folder

Musique , , , . Bookmark the permalink

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *