60’s Girl Sounds !!! (a.k.a. my boyfriend’s a pain in the ass)

Un peu de miel pour les oreilles, et place aux filles aujourd’hui.
Avec un mix de Girl Band, de Soul, de Pop et d’autres choses encore…
Une fois les maisons de disques s’étant bien remplies les poches avec le rock’n’roll, elles ont réalisé qu’elles ne trouveraient pas un nouvel Elvis derrière chaque chauffeur-livreur. L’industrie musicale se gratta un peu la tête avant de changer son fusil d’épaule. La prochaine cible sera les adolescentes, jusqu’ici un peu laissez pour compte (elles devaient après tout avoir autant d’argent de poche que leurs frères…).

Studios et producteurs un peu frustrés par le niveau amateur de ces dernières années, lâchèrent leurs dénicheurs de talents dans les grandes villes et leurs banlieues à la recherche de personnalités et de voix (tant mieux si elles avaient aussi des frangines et des cousines), puis sortirent le grand jeux. On mit alors en branle les équipes d’auteurs/compositeurs, musiciens de studios , ingénieurs du son et arrangeurs. On leurs ouvris en grands les portes des studios et l’on donna carte blanche aux producteurs ayant le nez creux (notamment Phil Spector et Shadow Morton).

Et sur de mini symphonies pop (mélange de r&b, de doo-wop et de variété moderne) à la production Wagnerienne, les demoiselles chantaient l’adolescence au féminin (les rencontres, les ruptures, les unions impossibles, les bad-boy, etc…) On ne s’étendra pas sur la descendance qu’a pu engendrer ce style jusqu’à aujourd’hui (après tout on pourrait dire que One Direction sont un peu les enfants des Beatles…). Reste ces morceaux grandioses, à la production inventive et aux voix souvent fabuleuses. J’ai glissé dans le mix quelques titres qui ne sont pas stricto-sensu affiliés au genre, mais postérieur à celui-ci et qui s’incorporaient plutôt bien je trouve. Sinon une intrus britannique s’est dissimulé dans la play-list (sauras tu la retrouver??)

Musique , , . Bookmark the permalink

Une réponse à 60’s Girl Sounds !!! (a.k.a. my boyfriend’s a pain in the ass)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *